Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 11:25

Oui on sait en ce moment on sort pas mal mais bon! Hier soir nous sommes donc allées voir la Princesse de Montpensier le dernier film de Bertrand Tavernier. 

A partir du court récit de 40 pages de Madame de La Fayette, le réalisateur a quand même réussi à faire un film de 2h20, plus de temps qu'il n'en faut pour lire la nouvelle.

Mais qui est cette Princesse de Montpensier? 

Il était une fois pendant les guerres de Religions au milieu du XVI e siècle, une belle et jeune héritière (incarnée par Mélanie Thierry) promise contre son inclination au jeune prince de Montpensier (Grégoire Leprince-Ringuet). En effet, celle-ci aime depuis l'enfance Henri de Guise (et on la comprend, faut voir qui l'incarne ^^ Gaspard Ulliel). Rapidement après son mariage, son époux est appelé par Charles IX à le rejoindre sur le champ de bataille pour combattre les hérétiques. Il confie alors la jeune femme à son précepteur, le comte de Chabannes (le formidable Lambert Wilson). Elle tente d'oublier le duc de Guise mais se retrouve malgré elle l'enjeu des rivalités amoureuses entre Guise, Montpensier et le futur Henri III. 

Bref c'est un peu voire totalement un imbroglio amoureux revu à la sauce moraliste (ça se finit pas très bien faut bien le dire...)

Bon on avait un peu peur parce qu'on avait lu des critiques pas géniales: beaucoup leur reprochaient de déclamer leur texte, de surjouer, le côté un peu gnangnan des dialogues bref pourquoi on y est allées?

Ben en fait c'était plutôt pas mal, on s'est pas ennuyées. 

Pourquoi on a bien aimé?

parce que l'atmosphère du XVI e siècle est plutôt bien rendue.

Les musiques sont très bien, très rythmées, très baroques.

Lambert Wilson est vraiment génial, en plus c'est un gentil. C'est vraiment un des meilleurs acteurs français du moment.

Y a pas mal d'acteurs très sympathiques physiquement (aaah gaspard ! souvenons nous ensemble mes soeurs de cette fameuse scène où il est torse nu *soupirs*)

Le rendu des guerres de religions est vraiment très réaliste, période de l'histoire assez rare au cinéma.

La visée moraliste de Madame de Lafayette n'a pas été trahie. C'était pourtant une de nos grande crainte. 

Le duc d'anjou est assez drôle!

Ce que l'on a pas aimé:

La façon de parler de Mélanie Thierry qui pour jouer la naïveté adopte un ton ridiculement enfantin.

Grégoire Leprince-Ringuet qui pourtant est un bon acteur d'habitude (Les chansons d'amour), déclame trop son texte ou marmonne ce qui est pire. Mais il est pas mal donc on lui tient pas rigueur, et le pauvre son rôle le rend un peu fade.

Verdict: film plaisant mais pas non plus de là à casser trois pattes à un canard.

note: 6/10

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N° De Matricule :

  • : En coloc mode d'emploi
  • En coloc mode d'emploi
  • : Deux colocataires vous présentent leur quotidien: des recettes pratiques, des objets sympas, des sorties variées, des idées lectures... bref tout ce qu'il faut savoir pour s'entendre à merveille quand on vit à deux dans 28m²!
  • Contact

Allez voir ici si on y est !

Recettes de Cuisine
Retrouvez mes recettes sur
Recettes de Cuisine
logo-fondrose-150x50

Recherchez Dans Le Blog